Figer le mouvement

Le peintre Philippe Berthommier nous invite à découvrir l'art d'Agnès His au fil de sa plume et au coeur de sa sensibilité.

Figer le mouvement

Le peintre Philippe Berthommier nous invite à découvrir l'art d'Agnès His au fil de sa plume et au coeur de sa sensibilité.

Figer le mouvement

Figer le mouvement

Figer le mouvement

Le peintre Philippe Berthommier nous invite à découvrir l'art d'Agnès His au fil de sa plume et au coeur de sa sensibilité.

Figer le mouvement

Le peintre Philippe Berthommier nous invite à découvrir l'art d'Agnès His au fil de sa plume et au coeur de sa sensibilité.

Figer le mouvement

Figer le mouvement

Buisson, écorces, pailles, feuilles d’argile, mouvements et déroulements, le vocabulaire d’Agnès His emprunte autant à la nature qu’à la création textile et à la danse.

C’est bien de tout ce qui a lieu dont se nourrit l’œuvre d’Agnès His, bien au-delà de l’objet. Il est question ici des ornières foulées, des doigts plongés au cœur des sillons, des regards portés jusqu’à la crête, de l’humus caressé, des odeurs sublimes des terres d’après l’orage. Le paysage intérieur guide le geste, les mémoires d’écorce, les champs labourés plus loin, et les buissons qui permettent le ciel. L’enfance de mer ici se minéralise, les houles s’habillent de silex, l’écume se végétalise.

La Bernellière (l'atelier de l’artiste), vaisseau plus haut hissé, nous livre au cabotage, de la terre à la terre, ivre “d’horizons souples” que seul le feu tendra. Ainsi s’érigent les phénomènes de ce qui se présente à nous, consciemment, simplement, évidemment, profond comme un souffle, précaire comme l’équilibre. Repliées, pressées, contraintes, repoussées, voici “élevées les terres”, véritablement.