Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

David Gista

David Gista oscille entre l'Amérique et l'Europe. Entre la modernité et la nostalgie. Entre l'héritage des peintres illustres et l'exploration de nouveaux supports.

Entre deux sensibilités

Entre deux sensibilités

Entre deux sensibilités

"Mon inspiration vient des artistes que j’admire, connus ou inconnus, du « bruit » du monde également. Je ne fais ni de sociologie ni de philosophie (Je laisse ça aux spécialistes), je me cantonne à la peinture et ses acolytes que sont le dessin et la sculpture.

Le thème qui domine mon travail ces dernières années (mais pas exclusivement) est celui des livres. Dans ce monde contemporain, pétri de technologies, j’aime jouer avec ce sujet obsolète qu’est le livre et représenter les sanctuaires abandonnés que sont les bibliothèques. Vous l’aurez compris : je fonctionne à contre-courant, un peu comme un romantique de l’ère High-tech, non sans une petite pointe d’humour.

Un de mes peintres favori, Francis Bacon, disait de la peinture qu’elle devait créer le Mystère. Je trouve l’évidence ennuyeuse, pauvre. J’essaye donc, dans mon travail, de poser des questions sans donner de réponses. Je laisse cela aux regardeurs…"

Les tableaux de Gista sont des encyclopédies autobiographiques. L’histoire personnelle prend naissance sur le passé et le présent collectifs. L’artiste voyage entre Paris et les Etats-Unis. Les Etats-Unis et Paris. Il nous raconte deux mondes. Celui de l’ouest. Celui de l’est. Il prélève sa substance sur les images des medias liées aux faits sociaux, conflits internationaux politique, économiques, crises, prises de pouvoir, dérives de la sauvagerie… La violence hurle autour de nous comme le rock ou le rap, ces opéras du temps des égarés. [...] David Gista est un opposant. Saisisant le réel au bond, dans sa quotidienne immédiateté, il s’exprime. Le dénonce… et nous délivre de sa pesanteur.
Claude Boyeure

Les brûlures

Travaillant "à la torche", David Gista présente, dans une grande économie de moyens, des papiers brûlés épurés que la forme et le mouvement de la figure humaine inspirent, ainsi que des œuvres "au goudron", dans une ambiance plus chargée, et des disquettes étonnantes – "un travail qui ne s'arrête jamais".

David Gista dans Singulart.
No items found.